Expositions

Affiche_ANUKI-1Découvrez l’exposition : Au bout du Conte
du 26 avril au 25 mai, à la bibliothèque.

Cette exposition présente 13 contes, classiques ou plus exotiques, parmi des centaines recensés.
Qu’y a-t-il au bout du conte, que nous disent les contes sur l’enfance, les relations parents-enfants, l’amour, le devenir adulte des enfants ?

 

 

Nouveauté



pile_de_livreDes nouvelles acquisitions sont consultables :
Listing Nouveautés été 2019
Listing Nouveautés déc 2018
Listing BD déc 2018

CD Musique

 

Coup de coeur


ELLORYLes victorieuses, Laetitia Colombani, Grasset
A 40 ans, Solène, qui se consacre entièrement à sa carrière d’avocate, fait un burn-out. Alors qu’elle tente de remonter la pente, son psychiatre l’oriente vers le bénévolat.
Elle répond à une petite annonce pour une mission d’écrivain public et elle est envoyée au palais de la Femme, un foyer pour femmes en difficultés.

Après le succès mérité de « La tresse », Laetitia Colombani nous offre à nouveau de très beaux portraits de femmes aux vies difficiles et semées de drames mais qui sortiront victorieuses. Lénaïck

 

ELLORYNé d’aucune femme, Franck Bouysse, La manufacture de livres
Écriture très poétique de haut niveau mais au service d’un récit absolument abominable, sordide ; cette déshumanisation, par machisme et autoritarisme met en lumière, en miroir, les actes d’amour de quelques protagonistes.

Je sors de cette lecture en pleurs. Bouleversant. Annie (Comité de lecture)

 

ELLORYLa nuit se lève, Elisabeth Quinn, Grasset
« Écrire sur la maladie est une lutte contre la honte, le déni et la peur ». Elisabeth Quinn (présentatrice de 28’ sur Arte) confrontée à une future cécité annoncée. Ses démarches, ses recherches, ses rencontres (médecins, écrivains, peintres…) l’aident et servent à lui tracer un chemin vers l’acceptation de cette réalité.

Avec une écriture rapide, incisive, brève, parsemée de pointes d’humour. Émouvant. Annie (Comité de lecture)

 

ELLORYLa cage dorée, Camilla Läckberg. Actes sud
Faye a tout abandonné pour Jack : un mari parfait, une fille adorable et un luxueux appartement dans un quartier huppé de Stockholm. Mais celui-ci la quitte pour une jeune collègue. Gagnée par la haine, elle est déterminée à se venger.

Avec la « Cage dorée », Camilla Läckberg joue un bon tour à ses lecteurs. Son roman nous plonge dans l’univers outrancier de notre époque où la réussite à tout prix, l’argent, le pouvoir et le sexe ont le premier rôle. Ces suites de clichés « bling-bling » où tout semble faux, même ses propos féministes, semblent irréalistes.
Si c’est une parodie, c’est une belle réussite ; si c’est au premier degré, c’est consternant. Une séance de rattrapage : les 10 dernières pages. Christine (Comité de lecture)

 

ELLORYLa goûteuse d’Hitler, Rosella Postorino, Albin Michel
Ce roman, inspiré de l’histoire vraie de la dernière goûteuse d’Hitler, raconte la vie quotidienne d’Allemandes recrutées de force pour goûter les plats qui vont être servis à Hitler. Ces femmes avaient le devoir de manger et devaient être prêtres à mourir pour préserver Hitler.

Sujet très intéressant et peu connu de la seconde guerre mondiale. Façon originale d’aborder l’Histoire tout en montrant la vie quotidienne et les sentiments des personnages.
Adeline (Comité de lecture)

 

ELLORYTransparence, Marc Dugain, Gallimard
Cette dystopie nous projette dans les années 2060.
L’intelligence artificielle régit toutes nos vies et notre planète est à bout de souffle. Elle paye les erreurs commises au début du 21ème siècle. Une scientifique de génie prétend avoir réglé tous les problèmes et prend les rênes du pouvoir numérique en rachetant Google.

Critique sévère de notre monde du profit et du court terme et vision décapante et lucide des indigences de nos dirigeants planétaires. Analyse très brillante de notre univers bien réel face à l’inconnu qui attend les futures générations. Christine (Comité de lecture)

 

ELLORYEt je danse aussi , Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat
« Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait bien être son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre. Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets. ©Electre »

Ce livre n’est pas récent mais c’est une acquisition nouvelle, conseillée par quelques membres du Comité de lecture et que j’ai donc pu découvrir et apprécier…ô combien ! Les points de suspension n’en déplaisent à Pierre-Marie. Lénaïck.

 

ELLORYLa tresse, Laetitia Colombani
« Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté. Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école. Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade. Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. ©Electre »

Faites la connaissance de ces trois femmes jusqu’à découvrir le lien qui les unit à la toute fin, vous ne les oublierez pas de sitôt. Lénaïck.

 

ELLORYLe jour d’avant, Sorj Chalandon
« Suite au décès de son frère, Joseph, mineur, à cause d’un coup de grisou dans la fosse Saint-Amé à Liévin en décembre 1974, Michel Flavent quitte le nord de la France pour Paris dans l’attente de le venger. Quarante ans après, veuf et sans attache, il rentre au pays pour punir le dernier survivant, un vieux contremaître. ©Electre »

On suit ce personnage qui nous fait remonter le temps, descendre dans la mine, pleurer un frère sans toujours comprendre où il nous mène. Mais l’auteur le sait lui et il nous conduit avec talent. Lénaïck.

 

ELLORYDans la forêt, Jean GALLMEISTER
« Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé. Des rumeurs courent : épidémies, crise énergétique, catastrophe nucléaire… Les gens se terrent et fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre.  »

Apprendre à vivre sans électricité, dans l’attente qu’elle revienne…Mais non il faudra faire sans, de mois en mois, de saisons en saisons…Un très beau et bon roman. Lénaïck.

 

ELLORYDes vies en trompe l’œil , Nathalie FLORENTIN
« Treize titres, onze nouvelles. Onze histoires d’aliénation, les unes sombres, les autres légères et drôles, dans lesquelles ce qui est donné à voir n’est pas ce qui est… Jouets de leurs angoisses, leurs secrets, leurs traumatismes, leurs lubies, leurs existences trop normées, les personnages mentent. Se mentent. Aux frontières de la folie, certains basculent, d’autres restent à la lisière, tous empêtrés dans leurs impuissances respectives… »

Une très bonne surprise de cette nouvelle auteure, de St Sulpice. Petit condensé d’ironie et de second degré. Lénaïck

 

ELLORYLes Larmes noires sur la terre, Sandrine COLLETTE
« Six ans après avoir quitté son île natale pour suivre un homme à Paris, Moe tente de survivre avec son nourrisson. Elle est conduite par les autorités à la Casse, une ville pour miséreux logés dans des voitures brisées. Au milieu de ce cauchemar, elle fait la connaissance de Jaja, Marie-Thé, Nini, Ada et Poule, cinq femmes qui s’épaulent pour affronter la violence du quartier. »

Terriblement vrai, terriblement noir, mais à lire absolument. Lénaïck

 

ELLORYArticle 353 du code pénal, Tanguy VIEL
« La narration de la vie d’un homme déféré devant un juge d’instruction : l’homme déroule au juge tout le film de sa vie qui l’a mené là. Histoire magnifique et troublante, dans l’atmosphère feutrée du bureau du juge, avec en toile de fond la Bretagne venteuse et brumeuse. »

Adeline, Comité de lecture.

 

ELLORYArrête avec tes mensonges, Philippe BESSON
« Même si ses romans sont toujours très intimes, Philippe Besson nous assure que celui-ci est le premier où il ne racontera pas de mensonges. L’histoire de son premier amour pour un garçon qui, contrairement à l’auteur, n’assume pas du tout son homosexualité. Une histoire qui le rattrapera bien des années plus tard de la manière la plus touchante et la plus émouvante. Beaucoup de sensibilité encore dans cette écriture même si elle peut être crue par moments, mais sans aucune complaisance. »

Lénaïck.

 

ELLORYLe garçon, Marcus MALTE
« Marcus Malte nous fait vivre l’initiation (la vie, les expériences et les émotions) d’un orphelin muet qui ne connaît rien au monde.
Début du XXème siècle : le héros rencontre l’amour, rencontre le pire, la guerre de 14-18. Très beau texte, puissant et bien construit : émotions, tendresse, fureur de la guerre, description du monde et de ses évènements par le biais d’un homme « vierge » qui se construit. »

Adeline, Comité de lecture.

 

ELLORYPapillon de nuit, ELLORY R. J.
« La société a changé après l’assassinat de Kennedy, elle est devenue plus violente. C’est dans ce contexte que Daniel Ford a grandi.
Daniel a été condamné à mort pour avoir tué Nathan Vernet, son meilleur ami. Peu avant son exécution, il se confie à un prêtre. »

A lire, à relire, à partager… L’histoire est passionnante et l’écriture formidable. //René-Luc, Comité de lecture

 

PeterMAY

L’île du serment, MAY Peter
« Kirsty Cowell a-t-elle poignardé son mari à mort, cette nuit tourmentée sur Entry Island, à l’extrême-ouest du Canada ? Tous le croient, tout l’accable et pourtant Sime Mackenzie, l’enquêteur chargé de l’interroger, ne peut se résoudre à l’accuser. Il est troublé par elle et l’impression de connaître ce visage, et obsédé par ses rêves qui le ramènent à l’histoire de son aïeul émigré des Hébrides au XIXème siècle. »
L’enquête nous tient en haleine mais le vrai plaisir est en Ecosse, dans la partie historique, nous racontant la terrible famine de la pomme de terre et le destin de deux jeunes gens. Décidément, Peter May possède un réel talent pour nous raconter des histoires et l’Histoire !

 

AMOUR_IMPUn amour impossible, ANGOT Christine
« Châteauroux, fin des années 1950. Pierre séduit Rachel mais refuse de l’épouser. Il accepte cependant d’avoir un enfant avec elle, Christine, qu’elle devra élever seule. A l’adolescence, Pierre reconnaît officiellement sa fille, qui, fascinée par ce qu’il lui fait découvrir, s’éloigne de sa mère.
« Un amour impossible » nous invite dans une relation à trois : le couple, la mère et son enfant, l’enfant et le père. »

C’est un récit au ton juste qui bouscule l’ordre établi. Complexe et sans concession. //Catherine, Comité de lecture

 

Livre1

D’après une histoire vraie, Delphine de Vigan (J-C Lattès)
« Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu’un écrivain ne devrait jamais croiser ». D de Vigan

Comment déméler le vrai du faux, ou l’art de brouiller les pistes. Tout est art et artifice !
//Christine, Comité de lecture

 

 

 

 

Lire élire


 

Chaque année la bibliothèque vous propose de participer à «Lire Elire»

Qui peut participer ?
40 jeunes de 6 à 16 ans répartis en 4 catégories : 6-7 ans Sélection Jaune, 8-9 ans Sélection Bleue, 10-13 ans Sélection Verte, 14-16 ans Sélection Orange.

En quoi ça consiste ?
Chaque participant choisit la ou les sélections qui l’intéressent et s’engage à lire les ouvrages avant le vote final.
Il faut lire au moins 3 livres proposés pour sa catégorie et choisir celui qu’on préfère.

Comment désigner le prix  Lire élire ?
Durant la première quinzaine de juin, chaque participant vote pour le livre qu’il préfère dans chaque sélection. Un isoloir et une urne sont à disposition à la bibliothèque. Les bulletins sont totalisés dans toutes les bibliothèques participantes de Gironde et les livres qui ont le plus grand nombre de voix sont les gagnants.

Un cadeau de participation
Un chèque-livre de 10€, offert par le Conseil Départemental, est remis à chaque votant.